TripNtale is the best place to show off your travel   Showcase Your Trips Now! X

20-21 Mars : pleurer devant une merveille de la nature :amazing Iguazu!

Viewed: 232  

Nous arrivons a 23h à Iguazu et ce sont deux jeunes de l’hotel qui sont venus nous récupérer pour nous amener à l’auberge. L’établissement Normandie, qui pourtant n’est pas tenu par des français est grand, très grand, plein de potentiel mais manque complètement de charme. Cependant leurs gérants, sont des jeunes pleins d’enthousiasme qui font tous les efforts du monde pour nous renseigner nous parler en anglais et nous servir ! par contre nous bénéficions d’une connexion internet de toute efficacité et profitons pour télécharger des films…rrrrooooooo pas bien c’est illegal ! oui mais on n’est pas en France alors on se fait plaisir, surtout que l’on s’ennuie à mourir dans les bus et qu’un peu d’occupation ne nous ferrait pas de mal !

20 Mars

Nous commençons la journée tranquillement car nous souhaitons voir les chutes au coucher de soleil, comme le recommande notre cher guide. Ayant mangé un petit déjeuner copieux assez tardivement, nous nous contentons d’une glace pour repas de la journée. Estimant qu’il est temps de nous diriger vers le parc national nous attendons le bus. IL est 14h. Deux heures plus tard, nous attendons toujours…. L’attente devient insupportable mais on est dimanche, les transports publiques sont aussi rares qu’une oasis au milieu d’un désert ! On en devient excédées et avons l’impression de perdre notre journée. Au moment ou nous allions presque abandonnées, le bus arrive et nous amène au parc national des chutes d’Iguazu dans lequel nous allons vivre une expérience unique à laquelle nous ne nous attendions pas. Mais nous ne le savons pas encore ! Nous nous arretons au premier stop qui donne un point de vue le coté droit des chutes : déjà très impressionnant. Nous continuons à longer et voyons les chutes tomber d’en face du coté argentin. Les chutes séparent le Brésil de l’Argentine. Le rio vient de l’argenine et tombe du coté brésilien. Donc nous pouvons voir de face la tombée des chutes et cela nous offre un panorama assez hallucinant de 4km de longueur ! enormissime. Les points se succèdent et ne se ressemblent pas, toujours nous offrant un nouvel angle de vue de ses cascades, force de la nature mais ce n’est rien comparé à ce que nous allons découvrir. Nous approchons le dernier point permettant d’observer les gargantua del diablo, le spot le plus impressionnant. C’est un chemin, unee avancée dans l’eau qui s’offre à nous  et qui va nous fa un paire partager un paysage à couper le souffle. Il existe des moments qui restent à jamais gravés dans votre mémoire, qui vous font ressentir des émotions riches et incomparables : la découverte de la gargantua del diablo des chutes d’iguazu en fait partie. L’émotion, le moment, le spectacle qui nous est offert est absolument indescriptible, il faut le vivre pour le comprendre ! Tout le monde a beau dire que c’est un spectacle incroyable que c’est magnifique, personne n’est prêt à affronter une merveille de la nature si forte et si imposante qui nous rappelle à nous autres, pauvres humains que nous sommes rien face à la grandiosité de la Nature. En fait nous sommes en bas du premier escalier de la chute au beau milieu de l’eau, nous pouvons ressentir les gouttes d’eau sur notre visage, nous pouvons entendre le bruit fracassant des chutes, nous avons envie de pleurer tellement ce spectacle est extraordinaire.

Je crois que vous l’aurez compris : les chutes dIguazu sont un spectacle à vivre au moins uen fois dans sa vie ! c’est immanquable il FAUT le voir, le vivre, le ressentir c’est extraordinaire.

TOP 1 des sites naturels visités. Même le perito moreno (qu’Anso a visité l’an dernier) a perdu sa première place ! 

Ce n’est pas fini il faut voir les chutes d’en haut, nous attendons l’ascenseur et sommes à 3 mètres à tout cassé des chutes c’est absolument impressionnat on peut presque tendre le bras et toucher , on est en bas et on voit ses trombes d’eau tomber avec puissance a quelques mètres de nous. Nous montons l’ascenseur, nous amenant sur le dessus de la cascade et nous offrant encore une fois un spectacle hors norme.

Nous rentrons toute emoustillées toutes abassourdies par cette claque que nous a donné la nature ! et le conseil du guide était fondé, le soleil tombant, la lumière en était d’autant plus belle et le spectacle d’autant plus incroyable !

Aujourd’hui nous partons pour le coté argentin. Cela faisait longtemps que nous n’avions pas traversé une frontière, qui d’ailleurs se passe sans difficulté. Nous arrivons au site des chutes avec excitation et hâte nous rappellant l’incroyable spectacle de la veille, nous avions qu’une envie le revoir encore et encore !

Le coté argentin est tout aussi impressionnant il offre une vue peut etre plus générale avec l’inconvénient des touristes. C’est bondé de monde, de français (berk…) d’allemands d’américains, de tout. Le côté brésilien est plus calme, et les touristes sont « locaux » mais ce côté est tout aussi intéressant ! Il y a beaucoup plus de trails amenant à de spoints différents des chutes et offrant ainsi des vues diverses. Il ya un point qui est particulièrement sympa. Il est situé sur l’ile qui est au milieu en bas des chutes accesible seulement en bateau. Malheureusement nous n’auront pas le droit d’en profiter puisqu’il y a eut  un accident tragique. En effet, aujourd’hui 2 touristes américains sont morts noyés suite au retournement d’un bateau de tourisme qui s’est approché de trop près des rochers et des cascades. Nous n’avons pas assisté à la tragédie mais à leur recherche par les secours. Helicoptères, bateaux, secouristes, pompiers, militaires tout est mis en place pour retrouver les corps… C’est assez déroutant d’autant plus que cela aurait pu être nous ! Sur le coup on ne  se rend pas compte, on ne sait pas ce qu’il se passe, si il ya des morts des blessés ou si c’est simplement un entrainement mais nous apprendront bel et bien que 2 personnes qui auront laissé leur vie malheureusement.

Nous réservons pour la fin le meilleur : gargantua del diable version argentine : tout aussi impressionnante, moins « vivante » car nous ne sentons pas l’eau sur nos visages, mais nous prenons plaisir à rester longtemps sur ce spot pour admirer cette force de la Nature. Incroyable tout simplement incroyable.

Le soir nous prendront le bus de la compagnie « cruce del norte »pour ce qui sera notre premier trajet en bus mais pas des moindres Non seulement pour sa durée à défier toute concurrence : 43heures qui dit mieux ? mais aussi pour son luxe. Nous auront droit à du whisky en apéritif, un steewart stressé pour la perfection et la rapidité du service, des sièges inclinables quasi à l’horizontale, des (bons) films américains, un délicieux plateau repas et même un petit déjeuner accompagné de la musique des années 70 ! la grande classe ! la classe argentine… hum ça promet du bon tout ça !

Après 20 heures de bus : Petit arret a buenos aires de 40 minutes le temps d’acheter les billets. Il ya des douches ? non ? c’est pas grave on enchaine 23heures destination barriloche !



Comments

Please Login or Sign Up to comment.

or

or


TALA part 36,Iguazu

foz de iguassu, Brazil



Home Service done the smart way