7000 travelers are sharing their trips daily at TripNtale, shouldn't you?   Upload Photos Now! X

15-18 Mars : Rio, Bijou du Brésil...

Viewed: 249  

Après notre bus de nuit venant de Trancoso plus ou moins confortable nous arrivons sur Rio de Janeiro via un long pont qui nous donne déjà un aperçu de la grandiosité de cette ville qui a priori ne vole pas son titre de « plus belle ville du monde ».

C’est Roberto, notre hôte, qui nous accueille au terminal de bus et nous amène « à la maison » à bord d’un Citroën Picasso automatique dernière génération. L’expression « à la maison » n’est pas exagérée car nous allons nous sentir totalement chouchoutées par nos 2 « grands-parents adoptifs » Roberto et Vera. Ils n’ont pas hésité à nous accompagné en voiture à nos spots touristiques, à nous préparer avec amour le petit déjeuner tous les matins, à nous attendre avec inquiétude lorsque l’on rentrait tard le soir, à nous faire déguster les fruits succulents de la région (kaki, starfruit…), et nous offrir a gogo des bières pour l’apero !

Après un repas fort bon, changeant de nos traditionnels plats de riz, pate et poudre de manioc nous décidons de visiter le centre de Rio, ses buildings, ses rues bondées de gens en costard et ses magasins de livres ! A la recherche d’un peu de culture et d’occupation pendant nos longs trajets en bus, nous cherchons désespérément à acheter de la lecture à prix raisonnable. Nous trouvons, à notre grand bonheur des livres d’auteur français mais d’un style classique à nous les Zola, Molière, la fontaine, Maupassant, Hugo, Sartre et j’en passe ce qui, il faut l’avouer, ne nous enjoue guère !! Donc pas de livres !

Nous retournons à la maison, plutôt fatiguées, nous partageons un apéritif avec Roberti et Vera et allons nous couchées assez tôt pour récupérer !

Le deuxième jour, nos forces récupérées nous voilà parties pour une longue journée de promenade au bord des plages. Tout d’abord, Nos chers hote nous accompagnent en voiture jusqu'à la plage de Balta à la banlieue de Rio nous permettant de profiter de la vue  des Rio, ses contrastes : ses centres commerciaux luxueux à 100 mètres d’une favela ses collines vertes et impressionnantes. La route est un peu longue car nous tombons sur un long bouchon qui nous prendra 1heure au lieu de 5 minutes. Puis ils nous déposent au bout de Ipanema, seconde plage populaire de Rio, réputée pour sa « saine attitude ». ici, les gens courent sur la promenade, jouent au foot au bord de l’eau et se relaxent sur les transats tout en papotant avec les uns et les autres. C’est d’ailleurs bien différent que l’ambiance que l’on peut trouver en France, dans le sud ou à part quelques intrépides, la plupart des gens se prélassent au soleil pour se faire dorer la pillule. Ici les gens bavardent, rigolent, sont assis sur des chaises en tissus face au soleil pour affiner le bronzage, mais en cercle autour d’une bonne bouteille de bière !

Après les 4km d’Ipanema, nous arrivons à La plage de Copacabana, LA plage de Rio qui entre nous n’a rien de vraiment exceptionnel. C’est une grande plage de ville avec des batiments derrière, des transats, des hommes qui jouent au foot et des vagues plutôt dangereuses. Pas de string, de fesses bombés, de bombes latines sur pattes…rien de tout ça c’est un mythe. On nous aurait menti ?????

Nous rentrons et dégustons un excellent repas préparé avec amour par nos 2 hotes préférés et  bavardons en portugnol (mélange de portugais et espagnol, pour ceux qui n’ont pas compris ;)) c’esta agréable de réussir à tenir une conversation avec des gens aussi chaleureux que Vera et Roberto ! Ils sont vraiment adorables

 

Le troisième jour est dédié au sites touristiques immanquables de cette ville extraordinaire. Tout d’abord, la colline de Corcovado et son Christ Redentor qui contemple la plus belle baie du monde. Nous choisissons de ne pas prendre le train qui y monte mais un genre de taxi touristique qui nous arrête à un site supplémentaire (départ des hélicoptères) qui donne d’un côté sur la baie de l’autre sur la colline où la fameuse statue trône. Nous avons le plaisir de découvrir un très beau panorama qui nous enchante déjà. Ensuite, après une longue attente dans la file pas très organisée pour acheter les billets d’entrée au site nous voilà au pied du Christ, les bras grand ouvert. Cette statue d’art Deco est plutôt impressionnante et fait son effet ! Nous avons de la chance il fait beau le Christ n’est donc pas caché sous les nuages ! Nous rentrons manger à l’appart à midi avant de faire une balade avec Vera et Roberto le long de la plage Flamenco qui offre une belle vue sur le Pao de Azucar qui sera notre prochaine destination ! Ainsi nous arrivons au fameux pain de sucre en fin d’après midi pour jouer du coucher de soleil et profiter de la vue « by night » de Rio. Et nous ne serons pas déçues : le spectacle est absolument grandiose et toute la magie opère, les lumières s’illuminent petit à petit et nous offrent une vue splendide de cette ville au cachet si particulier ! Grand moment !

Nous rentrons un peu tard et avons droit à un gros calin exalté de Vera qui s’inquiéter de ne pas nous voir rentrer. Mais pas d’inquiètude, finalement Rio est peut-être la seule ville dans laquelle nous ne nous sentons pas en insécurité ! c’est dingue !

Le soir, nous buvons (encore) l’apero avec Vera et Roberto qui en sont à leur 10ième bière… chacun (j’exagère à peine) surtout Vera qui est une femme bonne vivante, enjouée et euphorique qui nous incite à peine à la consommation ! Malgré notre démotivation flagrante et notre fatigue, nous nous motivons à sortir dans le quartier de Barrat réputée pour son incroyable vie nocturne. Nous avons du mal à trouver le quartier exact et décidons de nous arrêter au premier bar qui croise notre chemin avec de la musique live. Nous nous faisons invité à la table d’une bande de rigolos trentenaires, déjà bien alcoolisés et passons un agréable moment en leur compagnie. Finalement cesera Paula et son copain qui seront nos guides jusqu’à barrat pour profiter de cette incroyable vie nocturne !et c’est absolument hallucinant le nombre de personnes qu’il ya dans les rues : on dirait le carnaval de Salvador c’est assez stupéfiant. Nous passons une bonne soirée, rien de vraiment extraordinaire au vue de notre fatigue mais papotons tant bien que mal avec Paula qui a un ou deux verres de trop dans le nez ! nous rentrons en taxi biensur !

Le quatrième et dernier jour est réservé au shopping !Nous retournons sur Ipanema et Copacabana pour faire du lèche vitrine sur les rues de derrière. Mais il n’en est rien c’est un quartier soit disant très touristiques au vue de la réputation de ses 2 plages mais pas un magasin de touristes pas moyen d’acheter des havaianas, ou T shirt jaune et vert avec écrit Brazil !!!! Nous rentrerons bredouilles mais faisons les courses pour préparer des crêpes à la françaises à nos chers hôtes pour les remercier de leur hospitalité et leur énorme gentillesse. Place aux adieux déchriant à l’aeroport destination Iguazu !



Comments

Please Login or Sign Up to comment.

or

or


TALA part 35,Rio

rio de janeiro, Brazil



Home Service done the smart way