7000 travelers are sharing their trips daily at TripNtale, shouldn't you?   Upload Photos Now! X

La folie

Viewed: 236  
Après une nuit plus ou  moins bonne , venteuse et chaude nous prenons notrepetit déjeuner local : pain jambon fromage pour noud donner des forces pour la journée de visite de Salvador : au programme le quartier de Palnhino et le carnaval en milieu d’après-midi.  Nous ne sommes pas au plus grand de notre forme : anso est malade et moi j’ai mal à la gorge(merci la clim) mais pas de pitié nous devons visiter. Nous prenons le bus et prenons connaissance de la beauté de Salvador : petit bijou de Bahia, Brésil : les favelas, des gens pauvres, de l’alcool et un gros sentiment d’insécurité. Comment vous dire : cette ville on ne la sent pas ! on arrive dans le fameux quartier très colorée et colonial et nçus n’avons qu’une envie c’est dans repartir au plus vite : cela pue la pisse, c’est sale : il faut dire que le carnaval est passé par là et à laissé des traces : nos jambes sont remplies de boue (enfin on espère) qui ruisselle dans les rues pavées de Salvador. Quelques immeubles colorés présentent effectivement une architecture intéressante mais au milieu des fils électriques des déchets et des alcooliques on n’adhère pas complètement au concept ! Courage fuyons nous penson même partir directement le lendemain pour Lençois ! Le quartier est en pleine préparation du dernier jour de carnaval et l’idée d’être dans une foule copacte dans une ville qui ne nous met pas à l’aise ne nous enchante pas alors nous préférons nous diriger vers la plage où il ya un deuxième circuit du carnaval. Nous arrivons bien avant le début. Nous visitons alors les environs..qui nous paraissent presque beaux ! la baie, la plage et l’océan nous offre un beau paysage entre 2 groupes d’alcooliques noirs (oui à Salvador la population est 100% black...  ce qui ne nous met pas 100% à l’aise non plus….) qui sont allongés sur des bouts de carton à même le sol dans une odeur de pisse qui défi toute  concurrence ! Je suis sure que je vous fais rêver. Nous résistonsà l’envie de rentrer qui nous démange et voulons tester le carnaval de Salvador : manque de bol nous avons fini le tour 2 heures avant le commencement de la parade (qui sera 1h en retard) imaginez l’attente de 3 heures debout au soleil avec anso qui devient fièvreuse donc forcément pas très bavarde, la pauvre. Elle garde le courage de patienter et en sera hautement récompensé par une nuit absolument grandiose de carnaval ! c’était sensationnel ! du monde, de la bonne ambiance un peu d’alcool mais pas trop du monde mais pas de mouvement de foule oppressant, de la musique et de la bonne : Daviiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiid on attend !
Nous choisissons de nous mettre à un endroti stratégique ou les chars s’arretent  pour jouer devant les gradins. Le carnaval de salvador n’a rien avoir avec celui de rio ou d’olinda : c’est une parade de chars musicaux en fait c’est un énorme concert live ambulant : absolument fantastique. Apparemment il y avait des stars brésiliennes au vu des cris hystériques ! Nous goutons au Chavé, musique locale, et aux stars locales. Entre deux chars il ya de l’espace , nous pouvons papoter tranquillement avec les personnes que nous rencontrons : américaine, brésilien, suédois nous sympatisons avec bp de monde et ne voyons pas le temps passé : la nuit tombe et nous attendons Daaaviiiiiiiiiiiiiiid ! Andreas, les suédois sera notre garde du corps personnel : absolument adorablel il prendra soin de nous pendant toute la soirée jusqu’à même nous accompagner au fort (peu recommandable seules, la nuit) pour nous soulager  notre vessie… oui je sais c’est sexy... mais on est humaine et 2  cannettes de guarana et de bière ça donne envie de pisser ! Nous attendons avec patience notre choucou et dansons à chaque arrivée de char et discutons entre chaque pause… ça y est nous le voyons ..de la lumière qui scintillent de la fumée, de la bonne musique electro David guetta est là : au Carnaval de Salvador a 6000 kilomètres de la France nous assistns à un concert live ambulant du plus grand DJ français ! trop de la bombe (comme disent les jeunes !) nous nous régalons à le regarder mixer juste a 5 mètres de nous ! la foule est dense. Les brésiliens aiment la french house et ses Dj’s ! une fois passé, nous décidons de suivre le char.  En fait le principe du carnaval est basé sur le port de T-shirt du sponsor du char. Pour un prix lon d’être dérisoire (pouvant aller jusqu'à 100 euros) tu peux rentrer dans les proches environs du char qui sont délimiter par des cordes tenues par de pauvres bénévoles. Pour ceux  qui n’ont pas le t shirt ils doivent rester en dehors des cordes : devant, derrière ou sur les côtés (mais pas bp de place) nous suivons la foule et vivons une incroyable expérience musicale : tout le monde danse, saute,chante. Complètement en trans quand il joue memories  nous suivons le char sur les côtés. Puis des bénévoles craquent pour nos jolis minois et sans qu’on est besoin de faire nos jolis yeux ils nous font rentrer dans le carré VIP enfin à l’intérieur des cordes là ou les « T shirt » peuvent rentrer ; Après 10 expulsions par les « orientador » nos anges gardien continuent à vouloir nous faire rentrer mais nous abandonnons par peur de créer des conflits… mais l’expérience était chouette à l’intérieur on est moins serré ! mais peu importe à l’extérieur c’était géant aussi, juste en dessous du char à 5 mètres du DJ, au beau milieu de fans en transe… ; c’était tout simplement geniallissime !!!
Ce qui est agréable dans ce carnaval c’est qu’il ya toujours moyen de trouver un échapatoire et de s’avancer entre les chars pour trouver un espace libre, sans foule pour respirer. Après être retournée nous faire plaisir dans la section « axe » (sponsor de daviiiiiiiiiiid) nous décidons qui’l est tant de rentrer…en taxi biensur. Hors de question de prendre le moindre risque dans cette ville. Nous prenons les rues éclairées avec du monde demandons notre chemin aux policiers (qui sont tres nombreux durant cet événement) et suivons un groupe jusqu’à trouver les taxis. Presque aussi cher qu’en France mais safe ! waou ! crazy amazing carnaval !



Comments

Please Login or Sign Up to comment.

or

or


TALA part 32 Salvador y carnaval

Salvador, Brazil



Home Service done the smart way