Your travel memory is priceless, TripNtale keeps them safe so you don't have to   Upload Photos Now! X

17 février : Brésil ;un aperçu de l'enfer

Viewed: 218  

Après une nuit à laéroport,soit environ 3h de sommeil non intensif,on se motive à s'enregistrer vers 4h du mat.Taxe d'aéroport (26 dollars)payée,bagages enregistrés,on passe sans soucis les contrôles de sécurité.On tente un petit déj mais les prix exhorbitants nous en dissuadent assez vite,on se contentera d'un café/jus d'orange payé avec nos derniers colones.Après une bonne heure encore d'attente,nous embarquons à bord d'un avion de copa Airlines,pour un premier vol d'une heure destination: Panama City.A bord deux (enfin surtout un)très charmant stewart.Petit moment de panique quand nous avons cru ne pas avoir droit à notre petit déj..L'aéroport de Panama nous permet de faire un gros dodo pendant 1 bonne heure,étalée sur des canapés sans accoudoirs.On est assez etonnées de voir le femme d'ici en talons aiguilles,toute maquillées et pomponnées(et particulièrement longues aux toilettes).Deuxième vol toujours avec Copa airlines,à moitié vide.On somnole,on mange,on resomnole et nous arrivons assez vite à Manaus,où nous devons recuperer les bagages et passer les douanes.Nous voilà au Braziiiiiil.Première impression,on ne comprend rien,mais alors riennn à la langue.Aucune similitude avec l'espagnol,il y a comme un mélange de russe ,arabes,chinois,suedois,bref ,une catastrophe.Et entrendre les gens nous parler(oui car on doit avoir un tête a donner des conseils)nous donne juste un grand sentiment de solitude mélangé a une belle envie de fou rire.Il se fait tard,19h(heure locale,)on est épuisées.On embarque(après avoir failli monter à bord du mauvais avion).On redors,avons droit à 3 cacahuettes et goutons la boisson local,le guarana.C'est a peu près aussi populaire de le coca ici et deviendra notre meilleur ami au Braziouuu.

Nous arrivons après un vol un peu turbulant.Il est 22h15 heure locale.On récupère rapidemment les bagages puis partons à la recherche d'un telephone pour contacter notre hôte.Oui nous avons décidée maitenant que nous sommes deux, de pratiquer un peu plus le couchsurfing et rencontrer un peu plus de monde.C'est ici que les premiers faux pas du Brésil commencent.Nous avons pris soins d'acheter une carte telephonique à Manaus,mais impossible de contacter notre hôte.On se résigne assez vite et demandons conseil pour un hôtel(lheure étant tardive).Là l'incomprehension est totale.Une jeune femme d"un agence touristique nous propose deux hôtels cher,disant que celui de notre guide est dans un quartier très dangereux.On insiste comme on peut pour qu'elle appelle savoir s'ils ont des dispos.Une collègue arrive,elles sont mortes de rires,elles nous parlent de taxi chèrs.On fini par prendre ce taxi(cher mais pas le choix),sympatique,qui nous emmene à l'hostel Amazonia.

Concernant le taxi,il faut noter qu'il a grillé tous les feux rouges de la ville..Cela en dit long sur la conduite locale.

L'hotel est chouette,propre et conforatble,l'accueil très sympa,on a sommeil...il est temps d'aller se coucher.Demain sera un autre jour.



Comments

Please Login or Sign Up to comment.

or

or


TALA part 26,Algodoal

algodoal, Brazil



Home Service done the smart way