Your travel memory is priceless, TripNtale keeps them safe so you don't have to   Showcase Your Trips Now! X

1st of March : Route pour la côte Ouest : Punakaiki

Viewed: 310  

 

Nous avons donc une assez grande route (sensée être la seule de voyage… oui oui anso on te croit !) pour rejoindre la côte ouest  très renommée pour ses forêts tropicales.  Grâce aux conseils de … nous nous arrêtons pour voir une colonie de phoques (sauvage) bien plus mignonne que celle de la côte californienne et beaucoup moins bruyante! Les paysages nous y font penser sans trop y ressembler, la végétation est différente mais les roches, la mer grise et ses animaux  nous rappellent fortement la route number one entre LA et San Francisco.

Ces petites bêtes sont vraiment mignonnes et nous nous attendrissons bien 30 minutes devant leur petit minois avant de continuer notre route jusqu’aux pancakes rocks qu’Anso attend avec impatience ayant en tête la plus belle photo du guide (vous imaginez la suite). Nous arrivons au premier « rock » qui a tout de plus normal pour un rocher avec de l’eau « qui coule » quand la vague s’écrase dessus ! ducoup nous attendons que « l’eau qui coule » coule pour faire des clichés (ptit délire de blondes… pas très très intéressant mais qui nous occupe bien 10 minutes. Nous continuons le chemin et découvrons avec un peu plus d’émerveillementt la suite : des rochers effectivement en forme de pancakes : enfin il faut beaucoup d’imagination mais en tous cas ils ont une forme bien particulière : des stries entassées les unes sur les autres un peu comme des crêpes (= pancakes pour ceux qui sont pas bilingues !lol) Malheureusement la marée est basse et les vagues ne s’engouffrent pas dans le trou faisant éclabousser l’eau « qui coule » sur les pancakes (vous commencez à comprendre je crois…) Anso veut alors (comme c’est bizarre) y retourner le lendemain pour voir « l’eau qui coule » sur les pancakes rocks a marée haute ! Nous aurons d’ailleurs droit à une belle photo avec un arc-en ciel (que demande le peuple) Comme quoi, il faut savoir être persévérant ( ou capricieux…ça dépend comment on  le prend !lol )

Nous arrivons alors à notre 2ième backpacker du voyage à Punakaiki, à 10 mètres de la plage dans un coin… vraiment perdu et rencontrons encore pleins de jeunes assoiffés d’aventures et de voyages et très sympathiques. Nous passons la soirée à discuter entre canadiens (anglophones et francophones) américains, français et allemands et à jouer à la « tour qui tombe » jeu manuel consistant à enlever les bâtons de bois constituant la tour, la rendant donc instable puis carrément bancale. Enfin vous aurez compris que le but est de réussir à ne pas faire tomber la tour et que ce jeu demande bcp de minutie et de délicatesse ce qu’Anso démontre tout particulièrement et finit finaliste !



Comments

Please Login or Sign Up to comment.

or

or


World Tour part 54,Punakaiki,New Zealand

Punakaiki, New Zealand



Home Service done the smart way